Anthropologie du jeu de l’acteur. Ecole française, école russe au XXe siècle

A travers la problématique des écoles de jeu est abordée la question des invariants dans les processus de formation, de répétition, de préparation de l’acteur, à l’aide des outils méthodologiques de l’anthropologie théâtrale. L’étude porte sur ce qui est transculturel dans le jeu (qu’on le nomme noyau d’énergie, rayonnement suggestif ou force qui jaillit d’un corps travaillé), sur ce qui est constant face à la variation des cultures.

►Co-direction d’un programme de convention d’échanges avec l’Académie des sciences de Russie et co-organisation d’un colloque à Moscou en 2007 sur ce thème et publication des actes en russe.

►Cours de Master I et 2 à Paris III-Sorbonne nouvelle sur ce thème (2007-2011). Direction de thèses. Participation à des colloques.

►Collaboration avec le laboratoire d’ethnoscénologie de Paris VIII et la MSH Paris Nord sur ce thème : participation au colloque « Esthétique et corporéité des croyances », automne 2012 ; participation au Labex ARTS-H2H (2012-) de l’EA 1573, « scènes et savoirs ».